Le rôle de l’étude de marché est primordial.
Une étude de marché permet de tester une idée et de réduire les incertitudes et les risques : c’est le meilleur moyen de connaître ses chances de succès avant de se lancer.

L’introduction d’un produit doit passer par cette étape afin d’adapter au mieux votre stratégie. L’étude de marché permet à votre équipe marketing de mesurer, analyser et comprendre les comportements du consommateur.

Mais c’est aussi une formidable source de renseignements sur le marché visé, les besoins et les attentes des futurs clients, l’adéquation du produit ou du service proposé. Ces données permettent également de se fixer des objectifs commerciaux plus réalistes. Selon l’agence pour la création d’entreprise (APCE), 70 % des faillites des jeunes sociétés sont dues à une étude de marché inexistante ou insuffisante.

Deux solutions s’offrent à vous : se débrouiller tout(e) seul(e) ou faire appel à des spécialistes qui réaliseront votre étude de marché.
Dans le premier cas, sachez que cela demande beaucoup de temps et de travail ; mais ce guide vous permettra de vous organiser efficacement pour arriver à vos fins sans gaspiller votre énergie. De plus, vous pouvez contacter les organismes d’aide à la création d’entreprise (voir rubrique sur les organismes à contacter pour votre étude de marché) : ils vous aideront à réaliser votre étude de marché, certains dispensant même de véritables formations à l’étude de marché. Dans le deuxième cas, il faudra payer, et les tarifs en ce domaine sont élevés. Quel que soit l’organisme auquel vous comptez vous adresser, sachez que les créateurs pouvant prétendre à l’Accre (aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise) ont accès au chéquier-conseil afin de se faire épauler pour démarrer leur activité.

Des aides au conseil sont également proposées par le fonds régional d’aide au conseil (Frac)

Une étude de marché permet de :

– vérifier que la clientèle que vous visez existe bien, qu’elle est suffisamment nombreuse, accessible et solvable ;
– définir précisément votre produit/service (ou gamme de produits/services) en fonction de chaque type de clients ;
– fixer un prix en fonction de ce que vos clients sont prêts à payer, des prix pratiqués par la concurrence et de vos objectifs de rentabilité ;
– choisir le mode de distribution et les techniques de vente appropriés, et la localisation de vos locaux ;- choisir les moyens de communication adéquats pour atteindre votre cible (publicité, image à promouvoir…) ;
– évaluer vos objectifs de parts de marché et estimer votre chiffre d’affaires.

Les informations dont vous aurez besoin concernent :

– la demande (les clients potentiels) : particuliers, professionnels, familles, couples, enfants, hommes, femmes, âge moyen, catégorie socioprofessionnelle, pouvoir d’achat, habitudes de consommation, localisation, etc. ;
– l’offre (vos concurrents directs et indirects) : les produits ou services déjà disponibles sur le marché et ceux susceptibles d’être mis sur le marché, leurs caractéristiques, leurs parts de marché et la stratégie commerciale de vos concurrents ;
– l’environnement de votre future activité, c’est-à-dire tout ce qui peut avoir une influence sur votre activité. Cela peut être d’ordre professionnel, économique, législatif, scientifique, politique, sociologique…